Mario Vargas Llosa, en «Elogio de la lectura y la ficción»


(01) Mario Vargas Llosa, en «Elogio de la lectura y la ficción»:

«...leer es protestar contra las insuficiencias de la vida. Quien busca en la ficción lo que no tiene, dice, sin necesidad de decirlo, ni siquiera saberlo, que la vida [...] debería ser mejor.»

(02) La creatividad surge de razonar diferente y hallar absurdos, de repensar éstos y brindarles coherencia.

(03) Hackear es experimentar con las limitaciones de la sabiduría convencional, y aprender algo más en su lugar.

miércoles, 18 de junio de 2014

AMOUR

Je peux te confier des réussites et folies,
éprouves-tu du plaisir de mon âme réciproque:
le corriges-tu noir si je le trouve candide;
et en étant erroné, reçoit-tu mes éxcuses.

Cela au cours du temps a tellement eu l'effet
d'une fraternité avec un ton avide,
et au cours de l'espace un baiser que rapid
a ainsi bouche-à-bouche l'affection resumée.

Mais aucune promesse existe elle en forçant
par quelque yeux que j'ai vecu enchanté,
donc je ne perçoi pas l'amour magique

ni par désire incarné envoûtement,
mais –et j'espère que nous l'ayons senti–
comme des exploits avec soin éternelle.

Le 18 Juin, 2014


No hay comentarios:

Publicar un comentario